• 28 bureaux dans le Grand Est et en Île-de-France

    28 bureaux dans le Grand Est et en Île-de-France

  • En 2015, le groupe Hans & associés a fêté ses 30 ANS !

    En 2015, le groupe Hans & associés a fêté ses 30 ANS !

  • Plus de 6000 clients nous font confiance...

    Plus de 6000 clients nous font confiance...

  • Membre officiel du réseau international GGI

    Membre officiel du réseau international GGI

Notre partenaire Michel Simond facilite la transmission d'entreprises...

Article publié dans le guide de l'emploi 2015

"L'Alsace ne manque pas d'entreprises à reprendre. Mais si l'offre est conséquente, le montage des dossiers s'avère souvent complexe. C'est là qu'intervient le réseau Michel Simond dont la vocation est d'accompagner cédants et acquéreurs, depuis leur mise en relation jusqu'à la finalisation de la vente."

Télécharger l'article

Le Journal des Entreprises parle de Capital Initiative...

Suite à notre conférence débat du 20 novembre dernier "Financer l'entreprise autrement", le Journal des Entreprises Alsace sous la plume de Philippe Armengaud a publié cet article.





















































Capital Initiative en bourse d'ici trois à cinq ans


Le fonds de soutien aux PME né en Alsace ambitionne d’étendre son action et devrait entrer en bourse « d’ici trois à cinq ans ».
« En 2013, encore 77% des PME ont vu leur encours de crédit baisser ». L’expert-comptable alsacien René Hans (photo), fondateur de Capital Initiative, veut briser ce cercle infernal du défaut de paiement qui se traduit, dans un cas sur quatre, par un dépôt de bilan. Son idée : racheter les actifs des PME en difficultés pour leur permettre de générer de la trésorerie, puis leur louer pendant cinq ans.

« Ce que nous avons fait jusqu’à maintenant sous la bannière « Solidarité PME » va évoluer : elle laisse penser que l’argent que nous investissons l’est à perte », explique-t-il. Il a donc fondé, ce mois-ci,

Capital Initiative-RTA (pour Rachat temporaire d’actifs) : une structure destinée à être introduite en bourse « d’ici trois à cinq ans. D’ici-là, nous voulons lever jusqu’à 4 millions d’euros (…) et prouver la viabilité économique de notre démarche, avec un taux de rendement du capital de l’ordre de 5 à 11% », explique-t-il. Une solution de financement que le dirigeant veut complémentaire de l’action des banquiers : « Ils peuvent nous financer et c’est nous qui prenons le risque sur la PME. Nous ne sommes pas les ennemis des banquiers ».

PA

Connaître les règles de facturation et maîtriser les documents administratifs incontournables...


Vous souhaitez être conforme à la règlementation en matière de facturation, maîtriser le régime de TVA,
avoir connaissance de tous les documents administratifs obligatoires et nécessaires au fonctionnement de l’entreprise?

 

Hans & associés vous propose une formation d’une journée animée par un juriste du groupe.

 

Au programme :

  • Pourquoi établir une facture conforme à la loi française?
  • Quelles sont les mentions obligatoires sur une facture?
  • Quand faut-il appliquer de la TVA et quel taux?
  • Méthodologies de calculs autour de la TVA?
  • Lister tous les documents nécessaires et les organismes les délivrant?
  • Comment les obtenir?
  • A quoi servent ces documents?
  • A quelle fréquence faut-il les renouveler?

Date : Mercredi 3 septembre 2014
Horaires : 8h30 – 12h / 13h30 – 17h00
Coût : 450 € HT


Votre OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) peut prendre en charge tout ou partie du coût de la formation.
Contact inscription : Roxane WEISS / 03 89 83 66 17 / r.weiss@hans-associes.fr


Lieu : Centre PRO FORMAT à Mulhouse

Télécharger le programme

Nos PME ont-elles un avenir? Découvrez l'article de René Hans publié dans le journal HEB'DI...

Ils remplissent les caisses de la France et nous les considérons comme des voyous. Les coupables, les responsables sont toujours les mêmes : ceux qui osent, ceux qui entreprennent, ceux qui travaillent durement sans même récolter les fruits mérités et peuvent tout perdre à tout moment. Je veux parler des entrepreneurs responsables qui investissent leur argent. Ne mélangeons pas les genres. Les patrons du CAC 40 sont des salariés. Si le navire prend l'eau, ils le quittent pour une autre indemnité et augmentation à la clé.

Télécharger l'article

René Hans lance l'école des entrepreneurs à Strasbourg... Le journal des entreprises en parle...

Déjà à l'origine du réseau de soutien financier aux TPE-PME Capital Initiative, l'expert-comptable haut-rhinois René Hans lance son école des entrepreneurs à Strasbourg.

« Dans notre groupe, il y a plus de 300 entreprises à vendre et peu de repreneurs », s'étonne l'expert-comptable René Hans, « et pourtant il y a plus de 3 millions de chômeurs en France ! ». Ce décalage, cette absence de vocations, il compte bien y palier en lançant, à Strasbourg, un projet qui mûrissait depuis un moment : celui d'une école des entrepreneurs. Destinée à un public en cours de création ou de reprise d'une entreprise, elle permettra d'acquérir, sur un mode pratique, les compétences de gestion, de management, de communication et marketing, tout en pilotant son
affaire. Dirigée par Lucas Fattori et située à proximité de l'aéroport d'Entzheim, cette école a par ailleurs noué des partenariats avec le cabinet Michel Simond pour la recherche d'entreprises en cours de cession et, logiquement, avec le cabinet d'expertise comptable Hans & Associés et le réseau Capital Initiative pour la recherche de financements. Cette école ouvre toutefois en pleine actualité de l’augmentation de la taxation sur les cessions d’entreprises voulue par le gouvernement, qui pourrait, à court terme du moins, perturber ce marché.

Voir l'article

L'inquiétude des patrons de PME atteint un niveau record : article des Echos

Selon le baromètre IFOP sur le financement et l'accès au crédit des PME paru hier (pour KPMG et la CGPME), l'inquiétude des dirigeants de PME connaît un fort regain, touchant 86% d'entre eux (+13 points depuis mars). Autre signe de pessimisme: plus de la moitié des dirigeants interrogés (56%, +12 points) se déclarent inquiets pour leur activité en 2012, dont 12% « très inquiets » (+8 points). 73% des dirigeants pointent le durcissement des conditions de financement des banques. Les trois quarts des PME se disent favorables à un taux réduit d'impôt sur les sociétés en contrepartie d'une affectation en fonds propres d'une part des bénéfices.


Télécharger l'article des Echos
Haut de page