• Partenaires de votre réussite depuis 1985

    Partenaires de votre réussite depuis 1985

  • 30 bureaux en Alsace, Franche-Comté et en Ile-de-France

    30 bureaux en Alsace, Franche-Comté et en Ile-de-France

  • 300 collaborateurs à votre service !

    300 collaborateurs à votre service !

  • Plus de 7000 clients nous font confiance...

    Plus de 7000 clients nous font confiance...

  • Membre officiel du réseau international GGI

    Membre officiel du réseau international GGI

Attention aux dangers des WIFI publics !


Très souvent utilisés par les professionnels nomades, les wi-fi publics n’offrent pas toujours la garantie de naviguer en toute sécurité. Dans les gares, les aéroports ou encore les restaurants, il est possible de se connecter à des réseaux wi-fi publics. Un accès très pratique que n’hésitent pas à utiliser les Français, particuliers comme professionnels, pour naviguer sur Internet, gérer leurs courriels, voire se connecter aux serveurs de l’entreprise.

DES RISQUES DE PIRATAGE
Sans tomber dans la paranoïa, il est conseillé de se méfier d’un wifi public. Pourquoi ? D’abord parce que l’on ignore si le réseau sur lequel on va se connecter est bien celui administré par les responsables du lieu dans lequel on se trouve (surtout si l’ordinateur ou le smartphone est paramétré pour se connecter automatiquement sur le wi-fi le plus proche). Ensuite, parce qu’il est difficile de savoir si le réseau offre un niveau de sécurité satisfaisant. Enfin, étant donné qu’il est accessible à un très grand nombre de personnes, il devient plus vulnérable aux attaques qu’un réseau d’entreprise.

LA CONDUITE À TENIR
Pour limiter les risques de piratage lors d’une connexion à un wi-fi public, quatre points de vigilance doivent être observés, ainsi que le rappelle la Cnil dans une fiche dédiée :
- pour éviter de se connecter sur un « faux wi-fi », il est conseillé de se faire confirmer par le commerçant ou un employé de la gare le nom de leur réseau wi-fi lorsque plusieurs réseaux publics sont disponibles ;
- lorsqu’en contrepartie d’un accès « gratuit », des données personnelles sont réclamées, il est recommandé de ne pas se connecter ou au moins de ne pas cocher la case « communiquer mes données à des tiers » ;
- dans tous les cas, il faut éviter d’échanger ou de travailler sur des données sensibles (personnelles ou professionnelles) lorsque l’on utilise un wi-fi public;
- enfin, il faut désactiver la fonction qui permet à sa machine de se connecter automatiquement au wi-fi le plus proche ou le plus puissant.

Une méconnaissance des risques
Selon une récente enquête de l’éditeur Norton, neuf Français sur dix ont recours aux wi-fi publics. 69 % d’entre eux étant persuadés que cet usage ne fait peser aucun risque sur leurs données. Et lorsqu’ils connaissent le risque, ils sont encore 16 % à les utiliser malgré tout. Plus globalement, 43 % des personnes interrogéesavouent être incapables de résister à la tentation de se connecter.
Haut de page