Aides à l’installation des jeunes agriculteurs : du nouveau !

Aides à l’installation des jeunes agriculteurs : du nouveau !

Partager l’article

L’atteinte d’un certain revenu n’est plus un critère de déchéance des aides à l’installation en agriculture.

Lorsqu’ils remplissent certaines conditions, les jeunes qui s’installent en agriculture peuvent bénéficier d’aides à l’installation, en particulier de la dotation aux jeunes agriculteurs (DJA). Parmi ces conditions figurait celle d’atteindre un certain revenu disponible à l’issue du plan d’entreprise qu’ils ont présenté. Et faute d’atteindre ce revenu minimal, l’intéressé pouvait se voir déchu en tout ou partie de sa DJA.

Désormais, ce ne sera plus le cas. En effet, si l’engagement d’atteindre un revenu minimum reste un critère d’éligibilité aux aides à l’installation, la non-atteinte de ce revenu n’est plus une cause de déchéance des aides.

Autre nouveauté, le jeune agriculteur devra dorénavant justifier de la forme d’installation choisie (principale ou secondaire) en produisant une attestation fournie par la Mutualité sociale agricole (MSA). À ce titre, la MSA considère qu’un jeune est installé à titre principal lorsqu’il retire au moins 50 % de son revenu professionnel total de son activité agricole.

Mots clés : Le Guide du Chef d’Entreprise Juridique
Auteur : La Rédaction
Date : 2020-03-18 11:00:00

À découvrir également

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.