Android : Google n’est plus le seul moteur proposé par défaut

Android : Google n’est plus le seul moteur proposé par défaut

Partager l’article

Depuis le 1er mars 2020, à chaque nouvelle configuration d’Android, l’utilisateur peut choisir son moteur de recherche par défaut.

Les amendes infligées par la Commission européenne à Google pour avoir mené des pratiques anticoncurrentielles dans le déploiement d’Android, son système d’exploitation pour smartphone, ont porté leurs fruits. Ainsi, depuis le 1er mars, lors du premier allumage d’un smartphone ou d’une tablette, l’utilisateur, pendant la phase de configuration d’Android, peut désormais choisir le moteur de recherche qui, par défaut, sera utilisé pour traquer des données sur Internet.

Concrètement, en plus de Google, trois autres moteurs de recherche sont proposés. Leur ordre d’affichage sur le formulaire de sélection est aléatoire. Ainsi, Google ne pourra pas se voir reproché d’avoir mis en avant son produit maison.

Quant aux moteurs proposés, ils sont différents d’un pays européen à l’autre. En pratique, pour les sélectionner, Google a décidé d’organiser, plusieurs fois par an, un système d’enchères. Les éditeurs des moteurs de recherche souhaitant se positionner étant invités à offrir un prix d’acquisition par utilisateur. Les trois plus offrant remportant la mise.

En France, les heureux élus sont DuckDuckGo, Info.com et l’européen Qwant. De nouvelles enchères sont d’ores et déjà prévues pour le mois de juin prochain.

Mots clés : Tendances Multimédia
Auteur : Frédéric Dempuré
Date : 2020-03-05 12:00:00

À découvrir également

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.