Cybercriminalité : les grandes tendances observées par l’Anssi

Partager l'article :
Publié le 18 Avr 2019
Catégories : Actualités multimédias, Toutes les actualités
Cybercriminalité : les grandes tendances observées par l’Anssi

Partager l’article

L’espionnage, les opérations de déstabilisation et les fraudes font partie des principales cybermenaces observées par l’Anssi en France et en Europe.

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) est un des acteurs publics majeurs de la lutte contre les cybermenaces. En 2018, cet organisme rattaché au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale a reçu 1 869 signalements d’incidents de sécurité numérique dont 16 ont été qualifiés de majeurs. L’analyse de ces signalements a permis à l’Anssi de dégager un certain nombre de tendances concernant les cyberattaques dont ont été victimes les grandes organisations en France et en Europe.

L’espionnage est le risque principal identifié par l’Anssi. Les principales victimes sont des groupes publics ou privés œuvrant dans des secteurs d’activité qualifiés de vitaux et de sensibles tels que la santé, l’armement ou encore la recherche. Les pirates déploient des techniques très avancées et bénéficient, selon l’Agence, de financements importants. Ce qui fait dire à Guillaume Poupard, le directeur de l’Anssi qu’il s’agit de groupes très organisés « qui préparent ce qui ressemble aux conflits de demain, en s’introduisant dans les infrastructures des systèmes les plus critiques ».

Mais l’espionnage n’est pas la seule menace. Des « attaques indirectes » ont également été identifiées par l’agence. L’idée étant d’atteindre le fonctionnement d’une organisation dont la structure est bien protégée en attaquant ses partenaires (prestataires, fournisseurs…).

En outre, plusieurs « opérations de déstabilisation et d’influence » ont été recensées. « Sans être très sophistiquées, ces attaques ont un fort impact symbolique, lié à la nature des cibles visées et aux revendications dont elles font l’objet », note l’Agence.

Enfin, l’Anssi a constaté la multiplication du cryptojacking (opération qui consiste à utiliser les ressources d’une machine contaminée pour miner des cryptomonnaies) et une montée en puissance de la fraude en ligne (notamment de l’hameçonnage).

Mots clés : MultiMédia Multimédia
Auteur : Frédéric Dempuré
Date : 2019-04-18 12:00:00

À découvrir également

  • Un plan d’action a été dévoilé ce 1er juin, à destination des entreprises en situation de fragilité. L’objectif est de les accompagner pendant cette sortie de crise afin d’éviter des faillites. Soutenir les entreprises en situation de fragilité. C’est l’objectif du plan d’action annoncé par Bruno...
  • La carte bancaire est le premier moyen de paiement en France. Elle présente de nombreux avantages pour les professionnels notamment en matière de sécurité et d’optimisation du temps. Comment mettre en place le paiement par carte bancaire dans son commerce ou bien à distance ?...
  • Depuis le 9 juin, le pass sanitaire est entré en vigueur et peut être intégré à l’application TousAntiCovid. Les professionnels de certains établissements (restaurants, bars, salles de sports) doivent également mettre en place un cahier de rappel, papier ou numérique via la fonctionnalité TousAntiCovid Signal....

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.