Le protocole de déconfinement national pour les entreprises

Le protocole de déconfinement national pour les entreprises

Partager l’article

Les principales mesures :

  • Un critère « universel » d’occupation maximale des espaces fixé à 4 m² par personne présente
  • La gestion des flux de personnes :
    • fluidifier plutôt que ralentir
    • intégrer tous les acteurs de l’entreprise et prendre en compte également les flux de clients, fournisseurs, prestataires …
    • échelonner les horaires de pause pour éviter les affluences dans les locaux communs
    • canaliser leur accès
    • multiplier les marquages au sol pour symboliser la distance minimale ou le flux de circulation
    • organiser autant que possible des sens unique, sans possibilité de croisement des personnes
    • laisser les portes ouvertes afin de limiter les contacts avec les poignées
  • Les équipements de protection individuelle (EPI) sont à utiliser en dernier recours, lorsqu’il est impossible de recourir à une solution de protection collective de nature technique (écrans physiques, espacement des postes de travail, etc.) ou organisationnelle (décalage des horaires, dédoublement des équipes, etc.)
  • Les campagnes de dépistage organisées par les entreprises pour leurs salariés ne sont pas autorisées
  • La prise en charge des personnes symptomatiques repose sur : l’isolement, la protection et la recherche de signes de gravité
  • Le contrôle de température n’est pas recommandé et ne peut pas être rendu obligatoire, même s’il peut être proposé à l’entrée des sites
  • Nettoyage et désinfection – Le protocole précise les fréquences de nettoyage en fonction de l’usage :
    • fréquent pour les objets et surfaces très utilisés
    • quotidien pour les sols
    • quotidien pour les matériels roulants notamment

 

Lire l’article complet >

À découvrir également

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.