Noms de domaine : le second marché moins dynamique

Partager l'article :
Publié le 27 Juil 2018
Catégories : Actualités multimédias, Toutes les actualités
Noms de domaine : le second marché moins dynamique

Partager l’article

Acheté 1,2 M$, « Super.com » détient le record des ventes du second marché des noms de domaine sur les premiers mois de 2018.

Selon les chiffres publiés par la DN Journal, le nom de domaine le plus cher vendu au 1 semestre 2018 sur le second marché, « Super.com », est parti pour « à peine » 1,2 M$. Et c’est le seul à avoir dépassé la barre symbolique du million. Il devance « Great.com » (900 K$) et « Liquid.com » (750 K$). Globalement, les 10 premiers noms de domaine du palmarès 2018 n’ont rapporté à leurs propriétaires que 6,3 M$. Pour rappel, en 2017, les 10 noms de domaines les plus chers avaient été cédés pour un peu plus de 14 M$. Le podium, cette année-là était occupée par « Fly.com » (2,89 M$), « ETH.com » (2 M$) et « Freedom.com » (2 M$).

Côté nom de domaine géographique, la palme du 1 semestre 2018 revient à « Music.ai » (101,5 K$) devant « Feed.co » (85 K$) et « CBD.co » (50 K$). Le premier occupe une très modeste 87 place et ne rapporte à son vendeur que 9 200 $.

Quant aux plus grosses ventes jamais réalisées depuis 2003, le record, rappelons-le, reste détenu par le célèbre « Sex.com » et ses 13 M$. En deuxième position apparaît « Fund.com » (10 M$), talonné par « Porn.com » (9,5 M$) et le tout aussi explicite « Porno.com » (8,9 M$). Le total des 10 plus grosses ventes de noms de domaine d’occasion jamais enregistrées atteint, quant à lui, 76,1 M$.

Mots clés : Tendances Multimédia
Auteur : Frédéric Dempuré
Date : 2018-07-27 10:00:00

À découvrir également

  • La situation de trésorerie des PME et très petites entreprises (TPE) n’a jamais été aussi bonne depuis 2017 tandis que leur volonté d’investir s’est fortement redressée, selon un baromètre trimestriel publié lundi par Bpifrance et l’institut Rexecode. Seuls 20% des 671 dirigeants de TPE et...
  • De nombreuses démarches quotidiennes (achats, réservations, déclarations administratives, etc.) sont désormais réalisables en ligne et s’effectuent sur ordinateur, tablette ou téléphone mobile, via les sites internet, messageries et réseaux sociaux. Si dans la plupart des cas ces outils numériques vous facilitent la vie, leur usage...
  • Un professionnel qui a reçu un chèque sans provision peut exercer des recours. Ce recours peut s’exercer de manière amiable avec l’auteur du chèque ou, en cas d’échec, de manière forcée en faisant appel à un huissier de justice. Retour sur ces deux recours. Récupérer...

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.